IMFPA - Institut Martiniquais de Formation Professionnelle pour Adultes Actualités Covid-19 Covid-19: Adapter le confinement à la réalité martiniquaise

Covid-19: Adapter le confinement à la réalité martiniquaise

Ce jeudi 5 novembre 2020, le Président Alfred MARIE-JEANNE a reçu, à leur demande, les membres du Collectif « LES NOMS ESSENTIELS », qui tenaient à l’informer et l’alerter sur la situation du secteur économique face à la décision du Gouvernement de confiner à nouveau la Martinique.

La délégation était composée de représentants d’artisans, d’artistes, de commerçants, de coiffeurs, d’esthéticiennes, de propriétaires de salle de sport, de représentants de l’évènementiel, d’activités nautiques, de restaurateurs. Ils sont intervenus tour à tour, pour exprimer leur détresse et révolte face à ce qu’ils considèrent une véritable injustice, alors même qu’ils avaient mis en place des protocoles sanitaires appropriés à chacune de leur profession et investis en ce sens.

Ces chefs d’entreprises au bord de l’asphyxie ont fait savoir qu’ils souhaitaient d‘abord et avant tout, travailler, faire vivre leur activité et vivre de leur activité, dans le respect des gestes barrières et de la règlementation sanitaire.

Le Président du Conseil Exécutif les a longuement écoutés, et leur a assuré de son soutien.

Il a tenu à leur faire savoir que la Collectivité avait immédiatement réagi à ce nouveau confinement, en proposant notamment l’ajustement des dispositifs d’aides d’urgence en cours. Les Conseillers Exécutifs chacun dans leur domaine, avaient été sollicités en ce sens.

Le Président Alfred MARIE-JEANNE a également décidé d’intervenir au plus haut niveau de l’État pour espérer qu’une réponse adéquate aux particularismes de notre territoire soit prise.

Ainsi, en accord avec le Collectif NOMS ESSENTIELS, il a rédigé un courrier à l’intention du Président de la République, faisant propositions de mesures adaptées à la réalité martiniquaise.

Les membres du Collectif NOMS ESSENTIELS se sont dit satisfaits de l’échange qui aura duré près de trois heures, avec le Président du Conseil Exécutif.

Lire le courrier adressé au Président de la République