Salariés : Financer ma formation

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel entre en application dès 2019. Découvrez ce que cela va changer pour vous.

La réforme 2018 sur l’apprentissage, l’assurance chômage et la formation professionnelle est mise en application depuis le 1er janvier 2019, avec la conversion du compteur CPF en euros, la création d’une liste universelle de formations éligibles au CPF et la création du CPF de Transition.

Un compte de droits CPF en euros

En janvier 2019, chaque actif du secteur privé dispose d’un CPF affiché en euros. Le taux de conversion est de 15€ par heure, fixé par décret par l’Etat. Durant une phase transitoire, de janvier à octobre 2019, les droits CPF sont affichés à la fois en heures et en euros afin de permettre à chacun de s’approprier le changement. A partir d’octobre 2019, les comptes seront totalement en euros.

Les comptes étaient jusqu’alors alimentés à raison de  360 euros par an (24h multiplié par 15 euros) pour une activité à temps plein. A partir de 2020, au titre des droits acquis en 2019, les comptes seront alimentés de 500 euros par an pour toutes activité à mi-temps ou plus.

Un choix plus large de formations éligibles au CPF

Vous avez accès à une liste unique et universelle de formations éligibles au CPF, indépendamment de votre branche professionnelle ou de votre lieu de travail. Les formations, mises à jour quotidiennement, regroupent l’ensemble des certifications inscrites au Référentiel National des Certifications Professionnelles (RNCP) et à l’inventaire des formations.

Un nouveau dispositif de transition professionnelle

Le CPF de transition professionnelle remplace le Congé Individuel de Formation (CIF). Comme ce dernier, il permet de financer des projets de reconversion professionnelle. A partir de 2020, de nouveaux opérateurs, les Commissions Paritaires Inter Régionales (CPIR), seront chargés de ce dispositif. D’ici là, les Fongecifs restent votre principal interlocuteur pour ces projets.

Des acteurs qui évoluent

La formation professionnelle se réorganise. Parmi les nouveautés, la Caisse des dépôts va progressivement assurer l’ensemble de la gestion du CPF tant sur le plan technique que financier. Elle aura notamment la responsabilité du paiement des organismes de formation. Par ailleurs, les OPCA, qui assurent aujourd’hui le financement de la formation professionnelle des salariés deviennent des Opérateurs de compétence (OPCO) au printemps 2019. Ils seront chargés d’accompagner les entreprises de moins de 50 salariés. Les OPCA continuent à assurer leur rôle jusqu’en octobre 2019.

Vous voulez vous former maintenant ?

Jusqu’en octobre 2019, rien ne change : pour mobiliser vos droits CPF, vous devez rechercher votre formation sur le site, créer et compléter votre dossier CPF et le transmettre à un financeur qui examinera votre dossier.

Créer mon compte personnel d’activité (ex CPF, ex DIF)

Rendez-vous sur le site moncompteactivite.gouv.fr

  • Complétez votre parcours,
  • Renseignez vos compétences,
  • Identifiez vos atouts professionnels,
  • Consultez votre galaxie des métiers,
  • Recherchez une formation adaptée,
  • Créez votre dossier de formation,

Depuis votre compte personnel d’activité, vous pouvez créer des fiches projets personnalisées, elles regroupent ainsi vos objectifs, vos motivations, vos besoins. Elles sont téléchargeables en PDF afin que vous puissiez les partager et être accompagné dans votre démarche.