Personne en situation de handicap

La loi du 11 février 2005 sur les droits de la personne en situation de handicap (PSH) a permis d’inscrire le handicap dans le registre du droit commun. Dans sa politique d’inclusion, l’Institut Martiniquais de Formation Professionnelle pour Adultes (IMFPA) s’érige comme un acteur majeur de la participation de la personne en situation de handicap à la vie sociale en permettant une mise en accessibilité de ses actions de formation à un large public.

A cet effet, l’IMFPA dispose d’une personne dédiée le référent handicap dont la mission principale est d’accompagner la PSH :

– dès l’accueil au sein de l’institut en veillant à une égalité de traitement,

– tout au long de la formation en mettant en adéquation les besoins du stagiaire et les ressources de son environnement d’accueil,

– en fin de formation en transmettant aux partenaires des données utiles à l’intégration en emploi de la PSH.

Contact : 0696 03 92 85

COMITÉ OPÉRATIONNEL HANDICAP (COH)  – de l’IMFPA

 

Afin qu’une réponse adéquate et circonstanciée soit adressée aux demandeurs de formation en situation de handicap qui la sollicite, l’IMFPA a décidé de mettre en place un COMITÉ OPÉRATIONNEL HANDICAP (COH).

Trois grands axes ont été définis pour permettre à ce dispositif opérationnel de l’IMFPA de mener à bien les missions qui lui sont fixées afin de permettre à tous les publics de prendre part à nos formations :

 

Quels sont ces axes ?

  • Axe stratégique

– définition des grandes orientations de la démarche handicap

– suivi de la démarche handicap à travers des indicateurs

  • Axe opérationnel

– développer la mise aux normes des locaux en termes d’accessibilité aux personnes en   situation de handicap notamment les personnes à mobilité réduite.

– adapter progressivement les outils de formation et de travail.

  • satisfaire à l’obligation de recrutement de personnes en situation de handicap dans une -proportion de 6 % de l’effectif total. (entreprises de plus de 20 personnes).

– intégrer les collaborateurs en situation de handicap.

– aménagement des postes de travail des agents en SH.

– former les salariés  sur le thème du handicap.

– faire évoluer l’offre de formation vers la FOAD, blended learning.

– répondre à des appels d’offres promouvant la formation des PSH.

– favoriser l’accessibilité des personnes handicapées en milieu ordinaire de formation, afin d‘élever leur niveau de qualification et d’adapter leurs compétences en vue d’une insertion professionnelle durable. 

  • Axe support

– communiquer sur la Politique d’inclusion du handicap, s’informer et se tenir à jour sur le champ du handicap.

– favoriser la prise en main de la fonction de référent handicap.

– sensibiliser les agents et les stagiaires de l’IMFPA au handicap.

L’IMFPA, par le biais du comité opérationnel handicap inscrit sa politique d’inclusion au cœur de ses principales missions.